Translate

vendredi 12 juin 2015

Le Tenkara Fest 2015

Il y a plusieurs mois Eric Robert et moi-même décidions d'organiser une rencontre dédiée au tenkara en Ardèche car nous pensions qu'avoir mis sur pied nos blogs respectifs et un forum étaient évidemment de bonnes choses mais que ce serait encore mieux de faire se rencontrer les pêcheurs au tenkara. Le forum dédié au tenkara fonctionne bien, on se respecte et chacun a le droit de donner son avis et c'était donc logique d'organiser cette rencontre.  Nous avons rapidement choisi l'Ardèche et le domaine des Pêcheurs Ardèchois parce que l'endroit nous inspirait et que le sympathique propriétaire des lieux était d'accord pour accueillir notre groupe. 


J'arrivai sur le site le samedi matin vers 8 heures et je constatai être le premier arrivé ce qui ne me surpris pas car j'habitais pendant mon séjour en Ardèche à environ cinquante minutes de conduite de Monstelgues alors que les autres participants, à l'exception d'Edouard, devaient venir des départements voisins. A mesure que les participants arrivaient la conversion s'enrichissait et en écoutant les autres pêcheurs présents je comprenais pourquoi ils étaient là: la plupart d'entre eux avaient une longue expérience de la pêche mais ne se satisfaisaient plus du snobisme ridicule d'un certain microcosme et le tenkara leur semblait être porteur d'un état d'esprit de simplicité et de convivialité qu'ils n'avaient pas trouvé ailleurs.
Il allait faire aussi chaud que la veille selon les prévisions météorologiques et nous décidions donc de nous mettre à pêcher pendant qu'il faisait encore frais. Le premier à prendre un poisson fût Eric qui ouvrit le bal avec un saumon de fontaine qui ne résista pas à une petite mouche noyée noire. 


Christian, un débutant au tenkara mais moucheur expérimenté, prit rapidement sa première truite et il a adoré la sensation ressentie sur sa Royal Airstage qui quelques minutes avant était encore dans son emballage d'usine. Une démonstration supplémentaire que simplicité et réussite vont de pair en matière de pêche. 


Pour ma part je pêchais aussi avec une petite noyée noire en début de matinée mais la température montant les poissons devinrent de plus en plus intéressés par tous les insectes qui s'échouaient à la surface de l'eau et je décidai donc de changer de mouche pour passer en sèche. Les truites et saumons de fontaine étaient très actifs et montaient sans hésiter sur nos imitations. 


Le Tenkara Fest fût aussi l'occasion de rencontrer Jérôme Rolland, le très sympathique designer qui a créé le logo de ce blog, et de Manu Galiana. Ce jeune pêcheur à la mouche fît preuve tout au long de la journée d'une belle maîtrise technique. C'est vraiment rassurant qu'un personne sincèrement intéressé par le tenkara comprenne en deux minutes comment attraper sa ligne et mettre un poisson à l'épuisette dans les règles de l'art. Le "hand-lining" consiste quand un poisson a pris votre mouche à attraper votre ligne de votre main libre puis à placer votre ligne dans la main qui tient la canne et vous avez ainsi la possibilité de mettre seul votre poisson à l'épuisette. Simple et efficace. 


Ca faisait des années que je n'avais pas pêché en sèche et je dois dire que j'y ai pris un plaisir certain car dans les plans qui étaient notre terrain de jeu l'eau est vraiment très claire et comme le truites étaient à l'affût en permanence c'était amusant de les voir arriver sous la mouche pour la prendre. 


La matinée passa vite, on ne voit pas le temps passer quand les captures s'enchaînent! Vers 12 heures 30 je sentis que la chaleur était vraiment monté d'un cran et comme mes camarades la soif et la faim m'amenèrent à me diriger vers la véranda ombragée du domaine où nous allions déjeuner. 


La conversation fût à l'image du forum où l'idée de cette journée est née: simple et conviviale. Que nous soyons novices ou un peu plus expérimentés nous nous sommes rendus compte rapidement je pense que nous étions tous aussi passionnés par le tenkara. La conversation fût intégralement consacré à un seul sujet: la pêche! Si vous avez l'occasion d'aller pêcher sur le domaine des Pêcheurs Ardèchois je ne peux que vous conseiller de goûter la cuisine typiquement Ardèchoise de madame Ayglon qui est tout simplement excellente. 



Après avoir mangé Manu et moi faisions une séance de montage. Pour ma part il me fallait monter quelques sèches noires car celle que j'avais utilisé le matin était en piteux état. Comme toujours je privilégiai la simplicité et l'efficacité sur l'esthétique et la suite de la journée me montrera que j'avais raison de ne pas consacrer plus de temps à chaque montage. 


 Quant à Manu il nous fît une démonstration du montage de sa fameuse sauterelle "Tchernobyl". 



Il devait être quinze heures quand nous retournions à la pêche. La chaleur était un peu atténuée par le vent ce qui eut aussi pour nous pêcheurs l'avantage de mettre les poissons en poste sous les vaguelettes formées par le vent. 



Les captures furent régulières pour nous tous et on peut dire que le site des Pêcheurs Ardèchois est fait de plans d'eau où les poissons sont très actifs et combatifs.



Vers 18 heures 30 l'heure de se quitter était arrivée et nous nous quittions après avoir bu une bonne bien fraîche ensemble. Eric et moi partagions nos impressions sur ce premier Tenkara Fest et étions d'accord sur l'organisation d'une seconde édition en 2016. 


J'ai passé une excellente journée avec d'autres passionnés de tenkara et c'était le meilleure récompense possible pour le travail d'organisation et la création du site internet du Tenkara Fest qu'Eric et moi avions fait quelques mois auparavant.  
Il y aura d'autres éditions, il n'y a aucun doute là dessus et j'espère qu'à l'avenir on pourra maintenir une aussi bonne entente en ayant plus de participants car le tenkara intéresse de plus en plus de monde. Restez branchés comme on dit car Eric et moi remettront en route la mécanique pour le Tenkara Fest 2016 où nous vous accueilleront pour partager notre passion commune.