Translate

mardi 25 juin 2013

POURVU QUE CA DURE!

Après le weekend dernier qui a été particulièrement pourri, je profite de la première éclaircie pour une sortie Tenkara; aujourd'hui sur le parcours no kill de Hambye, un des plus anciens de Normandie.




 Malheureusement ce parcours n'est plus aussi entretenu faute de volontaires; ils sont difficiles à trouver pour promouvoir une pêche raisonnée quand la seule politique que connaît l' appma est l'exact inverse. Il a copieusement plu tout le weekend et l'eau est comme je m'y attendais bien teintée et il y a pas mal de limon en suspension.

Dans ces conditions, je ne vais pas changer une équipe qui gagne; je propose encore et toujours le même menu. Je ne sais pas si je suis un pêcheur de Tenkara traditionnel ou non mais je suis de plus en plus convaincu que ce n'est pas la mouche nouée à mon bas de ligne qui compte mais sa dérive. Sinon comment expliquer que des truites gobant des insectes jaunes ou marrons peuvent intercepter une kebari rose fluo?

Il n'y aura pas le moindre signe d'activité d'un quelconque poisson cet après midi malgré des éclosions tout le temps que j'ai passé sur la rivière. Pour ne pas multiplier les faux lancers et me fatiguer inutilement, je zappe toutes les lignes droites et ne pêchent que les sorties de virage. Là où les truites attendent patiemment leur nourriture...



Après plusieurs décrochés, je fais visiter mon épuisette à deux truites. La réussite est dans la concentration; je pense que des gens qui ne sont pas pêcheurs pourraient croire que ce sont les poissons qui se "font avoir" mais les pêcheurs le savent ils ne sont "font avoir" que si le pêcheur met le maximum de chance de son côté dès le début. 


Je ne m'attendais pas à prendre de grosses truites dans des conditions pareilles et effectivement il n'y a que des petites qui profitent de l'inactivité de leurs ainées pour se goinfrer! Vers 16 heures, le ciel est complètement dégagé et la température à son zénith les prises s'enchaînent rapidement.


Mais c'est trop beau pour durer, la luminosité baisse, la tension dans l'atmosphère est palpable...Il est temps de se rentrer!