Translate

samedi 15 juin 2013

PETITE VIREE SUR LA SEE

Malgré des conditions météo vraiment pas terribles, j'ai décidé ce midi de ne pas pêcher sur la Sienne mais sur la Sée, fleuve côtier surtout connu pour ses barrages alors que normalement il devrait être connu pour ses saumons. Je suis sur le secteur de Brécey où je n'ai pas pêché depuis plusieurs années.
Le secteur n'a pas changé! Les arbres ont pris de l'ampleur et il faut traverser une véritable jungle de ronce et d'ortie pour accéder à la rivière.


Les fortes pluies des nuits précédentes n'ont pas mis la rivière en crue mais l'eau est bien piquée, conjuguée à un vent très fort, ça promet d'être très difficile de faire une bonne pêche aujourd'hui. Mais bon, il faut y croire! Je n'espère pas repérer aucun poisson en activité aujourd'hui donc il va falloir aller les chercher! 


Je fais passer ma grise à corps jaune, toujours elle!, à proximité des cailloux dont j'entrevois le sommet à travers l'eau teintée; ça marche dès qu'il y a une petite fenêtre de tir qui s'ouvre dans les remparts de vent qui se dressent face à moi. Je passerai en fait bien plus de temps à attendre de pouvoir lancer qu'à pêcher. Sans compter sur les arbres qui attaquent ma mouche et mon bas de ligne; ils n'ont vraiment aucune pitié pour le téméraire pêcheur!!!


Je n'attendrai pas un  hypothétique coup du soir et rentrerai finalement, comme je l'avais plus au moins prévu, tôt après deux heures et demies de pêche. Mais d'une certaine façon je suis satisfait d'avoir pêché dans ces mauvaises conditions sans avoir eu la tentation de changer de mouche; j'aurais pêché en nymphe au fil j'aurais peut-être pris plus de truites mais je n'aurai pas eu cet après midi ce qui est essentiel à la réussite: confiance en soi.