Translate

jeudi 21 mai 2015

La canne NISSIN Pro-Square Super Tenkara


Je vais aujourd'hui publier un article sur une série de cannes qui à mon avis va rencontrer un franc succès dans les mois qui viennent en raison de ses qualités, je veux parler de la NISSIN Pro-Square Super Tenkara.
Cette canne est le modèle de base de la firme Japonaise mais ne vous laissez pas tromper par des qualificatifs tels "entrée de gamme" ou "modèle de base" car cette canne n'ont absolument rien à voir avec les chinoiseries qui sont en train d'inonder le marché.
Commençons par le commencement et les caractéristiques de cette canne qui est disponible en trois longueurs (320, 360  et 390) avec deux actions différentes: 6:4 et 7:3. Dans ces trois longueurs la canne repliée mesure 57 centimètres avec une poignée de 27 centimètres.



On voit aujourd'hui beaucoup de cannes basiques et celle-ci dénote déjà de la concurrence à l'aspect visuel: les finitions sont très sobres et parfaitement exécutées. On est loin des cannes à dix sept couches de peinture de certaines marques soi-disant Américaines ou Françaises. 


Sortie de la boîte dans laquelle la canne Pro-square Super Tenkara est livrée elle surprend également par son poids, très inférieur à la concurrence.
Voici les poids de ce modèle en fonction de sa longueur et action:
-320 6:4 (7 brins) = 55 gr
-360 6:4 (8 brins) = 60 gr
-390 6:4 (9 brins) = 70 gr
-320 7:3 (7 brins) = 60 gr
-360 7:3 (8 brins) = 65 gr
-390 7:3 (9 brins) = 80 gr


Ayant vérifié ces poids théoriques à réception des cannes je vous garantis que ce sont les poids exacts.

Le liège de la poignée est aussi de bonne qualité et comme j'utilise des cannes NISSIN depuis près de trois ans je peux dire que leurs poignées vieillissent bien, la résine utilisée pour boucher les imperfections du liège tient très bien ce qui n'est pas le cas chez tout le monde. Certaines de mes cannes se retrouvent aujourd'hui avec d'énormes crevasses dans la poignée parce que la résine de rebouchage n'a pas tenu. 


Le bouchon de talon est en aluminium moleté qui comporte un trou de vidange et la bouchon de scion est en caoutchouc. Ce second bouchon est très bien pensé à mon avis car il faut le visser dans la poignée pour le mettre en place, vous êtes ainsi sûr qu'il ne ressortira pas tout seul ce qui est la principale cause de perte.


Mais le plus gros défaut des cannes Chinoises n'est pas leur esthétique hasardeuse ni leur poids supérieur aux cannes Japonaises c'est qu'elles ne sont pas du tout adaptées à la pratique du tenkara d'aujourd'hui. Elles ne sont pas du tout polyvalentes et ne sont vraiment utilisables qu'avec des lignes tressées. C'était d'ailleurs ce que je craignais de retrouver comme défaut avec la Pro-square Super Tenkara mais je dois dire que mes inquiétudes se sont très vite dissipées quand j'ai testé les différents modèles avec des lignes coniques Fujino et des level lines
Vous pouvez lire des avis complémentaires à propos de cette série de cannes sur l'excellent blog de Chris Stewart Tenkara Bum et celui d' Il Muc A Pesca col Muc
Cette canne est de loin la meilleure canne pour quiconque souhaite s'initier au tenkara avec une canne d'un prix modique et avec laquelle il sera possible de travailler différentes techniques en utilisant une seule canne. 
Les cannes Pro-Square Super Tenkara sont disponibles chez TENKARASTYLE.COM.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire