Translate

dimanche 24 novembre 2013

ON EST QUALIFIES!

Depuis la création de ce blog je ne compte plus le nombre de personnes qui m'ont dit que le Tenkara était une mode, que ça ne durerait pas, que mon blog était cool mais que je perdais mon temps, etc.
Or les chiffres sont là, et sans appel...Le Tenkara est la seule technique de pêche à la mouche pour lequel l'intérêt grandit, en France et partout dans le monde.

Les statistiques issues de Google trends illustrent très bien cette tendance:


Ce graphique se passe de commentaires. Si la recherche mentionne "fly fishing" et pas "pêche à la mouche" c'est pour la simple raison que dans ce cas le résultat représente un volume tellement marginal qu'il est considéré comme égal à ZERO. Avis à tous nos experts nationaux...Les melons dilatés ne passent pas les frontières! 


Ce second graphique montre lui l'énorme progression de l'intérêt pour le Tenkara. Une sacrée progression puisque l'intérêt est parti d'un seul pays au monde; avec quand même une progression plus rapide aux Etats Unis.
Actuellement il y a cinq pays phares pour le Tenkara dans le monde et la France fait partie des qualifiés! Les pays de tête sont le Japon et les Etats Unis; nous suivons l'Italie et devançons le Royaume Uni...On est quatrième en somme!
Belle performance dans un pays où le microcosme halieutique est plus que conservateur et vivote dans le souvenir des glorioles du passé! 

Aujourd'hui des marques comme TFO ou JMC essaient de pénétrer le petit marché que représente le Tenkara; les premiers ont fait les frais d'un fiasco mémorable et le second qui prétend être le numéro 1 de la pêche à la mouche en Europe s'apprête à mettre sur le marché des cannes bas de gamme qui ne vaudraient sûrement pas plus que les cannes à cent balles qu'on trouve sur e-bay si elles n'étaient pas siglées JMC.
C'est la nature même d'une entreprise capitaliste de toujours pénétrer de nouveaux marchés quand son terrain de jeu devient moins rentable. Car c'est un fait incontournable, le marché de la pêche à la mouche se réduit d'année en année et certains grandes marques "prestigieuses" n'ont aujourd'hui pas d'autre choix que de vendre leur matériel dans des grandes chaînes de distribution alors qu'il y a encore peu de temps les dirigeants de ces entreprises criaient leur grand dieu que jamais, ô grand jamais, on ne verrait leurs cannes dans des grandes surfaces! Et ce n'est qu'un début...

Pendant ce temps le Tenkara se propage, à différentes vitesses, mais se propage.