Translate

dimanche 28 septembre 2014

LES HAMECONS HERA PROST OWNER


Il y a près de 3 mois Tenkara Normandie publiait le premier article sur le dubbing de fibres de fougère plus connu sous le nom de zenmai et j'avais fait dans cet article une fiche de montage détaillée de la zenmai dou sur un hameçon Owner Shinobi. 

La zenmai dou authentique est montée sur des hameçons dorés et j'ai eu la chance de m'en voir offrir par un ami Japonais. Une référence que je ne connaissais évidemment pas: OWNER HERA PROST.  


Comme me l'a écrit mon ami dans la lettre qui accompagnait les sachets d'hameçons leur forme est typique; grande ouverture, courbure généreuse et pointe rentrante sans ardillon. Ce sont des hameçons sans oeillet mais à palette, très petite d'ailleurs. Aucun doute que les montages sur ces hameçons doivent être particulièrement solides. 

Leur taille est de 8 gou (号), on ne peut pas vraiment dire que ce soit des hameçons fort de fer. Personnellement je trouve le calibre très proche d'hameçons un peu passe partout comme le Tiemco 100 qui est utilisé aussi pour monter des émergentes, des nymphes légères ou des noyées destinées à ne pas couler trop rapidement.


Voilà un exemple de quelques zenmai dou montées sur ces hameçons. Ce sont des mouches noyées montées avec un hackle de coq. 


Je pêche à la mouche noyée depuis assez longtemps pour savoir qu'une mouche avec une collerette en plume de coq est une mouche noyée en puissance. Différencier une mouche sèche d'une mouche noyée par l'utilisation d'une collerette en plume de coq ou en plume de poule est une blague, un canular à mon avis. 
Si vous pêchez sans traiter vos mouches à collerette en plume de coq avec des produits hydrophobes elles se noieront toutes! Elles flotteront certes un peu...avant de sombrer.
Pour ceux qui connaissent les vidéos de Hisao Ishigaki , qui rappelons le est des plus grands connaisseurs de cette technique, les différentes techniques de lancer du tenkara permettent de pêcher en noyée avec des montages que beaucoup prennent pour des mouches sèches. 

Dans le Tenkara pour progresser le pêcheur doit améliorer sa technique bien plus que changer de  mouche, c'est ce que nous enseigne l'expérience des pêcheurs tels que le Dr. Ishigaki ou Masami Sakakibara. 
En tout cas pour ma part ça me paraît évident que ce sont les pratiquants de longue date qui ont quelque chose de valable à transmettre. Ce sont eux qui ont fait le nécessaire pour que le Tenkara ne disparaisse pas et au contraire se répande de par le monde. 
Les seuls experts sont au Japon, ailleurs il n'y a que des apprentis sincères ou des pseudo experts intéressés.