Translate

jeudi 4 septembre 2014

DERNIERE LIGNE DROITE POUR LA SAISON 2014

Ce n'est pas encore l'heure du bilan de cette saison mais la fin est proche et il ne faut plus laisser passer la moindre occasion d'aller à la pêche c'est ce que j'ai fait hier.

L'été a été pourri, c'est un fait que personne ne peut nier mais depuis quelques jours le beau temps est de retour; il fait même chaud! Ca n'en rend pas la pêche plus facile pour autant. Les truites ne sont pas actives puisqu'elles ont eu tout le loisir de se gaver pendant l'été qui rappelons a été, selon les archives météorologiques, le plus pluvieux depuis 1959! Rien que ça.

Je suis allé aujourd'hui pêché une petite rivière qui est assez atypique pour la région puisqu'elle ressemble à s'y méprendre à une rivière de montagne: berges fortement encaissées, peu d'eau, beaucoup de rochers, des cascades, etc.

J'étais certain dès que j'ai commencé à m'approcher de ce cours d'eau que j'allais passer une excellente journée.


Je ne m'attendais pas à une pêche facile et ça ne l'a pas été. Mais en rivière je suis plutôt réaliste sur l'état des populations de salmonidés dans la région; elles ne sont plus que l'ombre d'elles-même. Je me rends compte également que je trouve bien plus satisfaisant de continuer à pêcher quand ça devient plus compliqué plutôt que de faire des cartons en début de saison et de raccrocher la canne à la fin Juin comme le font l'écrasante majorité des pêcheurs.

La matinée s'est finalement bien déroulé avec quelques captures sur des postes bien marqués mais quand les truites n'ont pas faim on ne peut s'attendre à en prendre une derrière chaque caillou.  De toute façon je ne ressens pas le besoin de mettre en avant le score comme si la pêche était un match de basket; c'est bien plus important pour moi d'apprendre quelque chose à chaque sortie. 



Je reviendrai sans aucun doute sur cette rivière qui est très belle. Les bois environnants sont assez denses et la progression lente sur la rivière permet une vraie immersion. 


Il est maintenant 14 heures, le soleil est au zénith et la température est au maximum et je décide de quitter ce petit coin de paradis.