Translate

jeudi 31 juillet 2014

LE LIVRE DE JOHN RS ALLEN "ONE MAN AND HIS ROD"

Il y a trois semaines je vous parlais du dernier livre de John RS Allen et aujourd'hui mon article portera sur celui qu'il avait publié l'année dernière et qui pendant plusieurs mois n'était disponible qu'au format Kindle.
Ayant pour titre complet "One Man and his rod. Tenkara fishing in Dorset" ce livre de 103 pages est présenté comme un journal de pêche couvrant l'année 2012.

Commençons par le commencement, la couverture du livre est un dessin de l'auteur et si j'avais compris que le livre "Tenkara. Ancient and Modern" qui est plus généraliste ait une couverture japonisante je ne comprends pa du tout pourquoi c'est aussi le cas pour ce livre qui traite de la pêche dans le Dorset! Tous les goûts sont dans la nature...Ce n'est après tout qu'un détail mais j'aurais préféré une photo, un dessin ou une autre illustration qui représente l'endroit où John pêche.

Mais venons en au fait! Le livre se compose de trois parties de volume très différents, la première faisant 23 pages et la seconde 45 et la troisième 29. Mais il y a une bonne raison à cela: la première partie du livre est un exposé historico-théorique sur le Tenkara et la seconde est un journal de pêche. La troisième traite de divers sujets liés au Tenkara. Je vais donc suivre ce sommaire pour ma chronique.

Dans la première partie John tente de présenter de façon succinte l'histoire et les bases théoriques du Tenkara en seulement vingt trois pages, l'exercice est périlleux mais je dois dire que c'est plutôt réussi et si de nombreuses subtilités qui intéressent les passionnés sont absentes un néophyte trouvera les informations basiques qui répondront aux questions basiques des non initiés.

Je ne polémiquerai pas point par point sur les informations données par John dans le livre, comme tout amateur éclairé qui écrit un livre sur la pêche il écrit ce qui est "son" Tenkara. Tout en exposant des techniques qu'il n'utilise pas lui-même par ailleurs.
C'est là aussi quelque chose que je n'ai pas compris dans ce livre (comme dans l'autre d'ailleurs), pourquoi ne pas faire des livres de pêche plus personnel? C'est, en tout cas pour moi, ce que suggère un titre comme "A man and his rod" ("Un homme et sa canne").

Un bon point pour ce livre, en tout cas dans la première partie, est qu'il n'y a pas une surabondance d'illustrations; elles sont quasiment toutes utiles sauf une!

La seconde partie de ce livre est comme je l'ai écrit précédemment un journal de pêche qui couvre l'année 2012, du 1° Janvier au 16 Décembre.
Cette seconde partie m'a à vrai dire laisser une impression un peu étrange, il y a de bonnes choses et des moins bonnes. Pour chaque sortie de pêche on a les données suivantes: météo, phase lunaire, température et pression atmosphérique, température de l'eau, force et direction du vent et une carte indiquant l'endroit où cette sortie de Tenkara a eu lieu.

Si John décrit en détail ces conditions et les endroits où il va pêcher je regrette que les illustrations ne soient que des cartes car si le texte est intéressant dans la plupart des cas ce type d'illustration qui revient toutes les deux ou trois pages au long de ce livre rend l'ensemble de cette partie complètement impersonnel. Donnez ces 45 pages sans couverture ni la première partie à qui que ce soit et cette personne n'ira sûrement pas plus loin que la dixième page!

C'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas une seule photo ou autre illustration personnelle de l'auteur car son journal de pêche est assez agréable à lire et comme John pratique le Tenkara aussi bien en rivière, en lac qu'en bord de mer il donne des informations qui peuvent être utiles aux pêcheurs qui veulent adapter cette technique de pêche passionnante qu'est le Tenkara à divers biotopes et diverses familles de poissons. 

A mon goût cette seconde partie du livre manque cruellement de poésie de de philosophie et je pense que John aurait pu donné plus de vie à son livre par quelques photos ou dessins. 


La troisième et dernière partie du livre est un peu fourre-tout et traite aussi bien du montage de mouches que des bobines à ligne ou des magasins de pêche du Dorset. Non pas que ça me pose un problème mais quand on inclue un glossaire sur le Tenkara et qu'il y ait à peine fait mention d'un terme Japonais et même pas une allusion à au moins un maître de cette technique de pêche c'est un peu problématique. Cette troisième partie m'a paru vraiment trop superficielle; il aurait sûrement mieux valu traiter un seul sujet mais le faire vraiment bien plutôt que de seulement faire un survol rapide de nombreux sujets. 

Pour conclure ce livre m'a un peu déçu, non pas que John RS Allen n'ait rien d'intéressant à écrire sur le Tenkara, mais parce qu'il est trop impersonnel. 
Si vous voulez lire ce livre et vous faire votre idée sur le sujet vous pouvez le commander en cliquant ici.

John RS Allen, One man and his rod. Tenkara fishing in Dorset, 102 pages, Createspace Independent Publishing Platform, 2013